Énergies renouvelables: le stockage de l’énergie dans les environnements offshore

Énergies renouvelables: le stockage de l’énergie dans les environnements offshore

Les énergies renouvelables deviennent de plus en plus populaires, à la fois sur terre et dans les grandes structures offshore. Cependant, un problème majeur limite actuellement la croissance de ce marché : l’énergie produite doit être déployée immédiatement, qu’elle soit issue des courants marins , du soleil ou du vent. Tout excédent qui ne peut être utilisé instantanément est irrévocablement gaspillé. En outre, les sources d’énergies renouvelables ont tendance à être instables en raison des changements soudains des conditions naturelles, ce qui affecte directement la production d’énergie. Pour solutionner ce problème, il est nécessaire de développer des moyens de stockage qui permettent une utilisation ultérieure de l’énergie.

La technologie de stockage d’énergie à double-compartiment

La technologie FLASC développée par des ingénieurs de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Malte permet de stocker l’énergie en environnements offshore. Ils ont mis au point une procédure pour les systèmes offshore qui permet de stocker efficacement les excédents d’énergie à l’aide de dispositifs à air comprimé. Des solutions similaires existent déjà, mais ces techniques basées sur la pression hydrostatique sont assujetties au niveau de profondeur de l’eau. La technologie FLASC à double-compartiment permet quant à elle une plage de pression indépendante, quel que soit le niveau de profondeur de l’eau. De cette manière, les surplus d’énergie peuvent être stockés et libérés de manière sécurisée, à des intervalles pouvant être définis individuellement. Cela permet de garantir une production d’énergie qui n’est plus impactée par les conditions naturelles.

Des mesures précises avec les capteurs STS ATM/N/T

La technologie FLASC repose sur des niveaux de pression stables et constants de l’air comprimé. Pour y parvenir, FLASC utilise des capteurs STS ATM/N/T de haute qualité. Ces capteurs ultra sensibles mesurent la pression de l’air et de la température à trois endroits différents du système. Équipés de boîtiers robustes en titane, les capteurs STS sont parfaitement adaptés à une utilisation continue en eau de mer. Grâce au module intégré de détection de température PT100, ils peuvent couvrir une plage de mesure de températures allant de 5 °C à 80 °C. Les données collectées sont transférées vers le système SCADA, depuis lequel elles peuvent être surveillées en temps réel.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernière nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès!